Maman : les accessoires indispensables à emporter avec vous

Les soutien-gorge d’allaitement

Lorsque vous voyagez avec bébé, il est indispensable d’apporter votre lingerie de maternité. Soutien gorge d’allaitement & autre vêtement d’allaitement doivent absolument figurer dans votre liste ! En effet, vous serez susceptible d’allaiter n’importe où, et il serais dommage de vous mettre en inconfort si vous ne souhaitez pas dévoiler votre sein.

Trousse de secours de bébé

Avant le départ il est indispensable de se constituer une petite trousse de premiers secours pour faire face aux situations qui peuvent se produire en vacances avant de consulter un médecin ou d’appeler le 15 local (numéro d’appel d’urgence gratuit), d’autant plus s’il s’agit de la nuit, d’un week-end ou que le lieu de vacances est éloigné de tout

Plaies et bosses :

  • Désinfectant en petit flacon plastique de 50 ml (ex. Dakin)
  • Eosine à l’eau à 2%
  • Alcool à 70° (50 ml)
  • Compresses stériles
  • Coton
  • Pansements prédécoupés de bonne taille
  • Stéri-trip
  • Film auto-collant transparent
  • Sparadrap
  • Elastoplaste (1 rouleau moyen format)
  • Bande Velpeau (format moyen et grande taille)
  • Pince à écharde
  • Petite paire de ciseaux
  • Pommade pour hématomes et bosses séro-sanguines

Médicaments généralistes

  • Antithermique en présentation buccale (sachets ou sirop) et en suppositoire pour lutter contre la fièvre, type Doliprane ou Efferalgan
  • Biafine (pour les brûlures et les coups de soleil)
  • Charbon végétal activé (diarrhée)
  • Crème à base d’anti-inflammatoire pour les piqûres d’insecte
  • Sachets de réhydratation par la bouche pour la diarrhée (ex. ADIARIL – GES 45 – HYDRIGOZ)
  • Sérum physiologique en monodoses (corps étranger oculaire, conjonctivite)

Cas particuliers :

  • Enfant avec antécédents de convulsions fébriles : Valium 1 ampoule de 2 ml ; 10 mg et seringue (avec aiguille pour aspirer le contenu de l’ampoule) pour administration intra-rectale en cas de nouvelle convulsion (sur prescription médicale).

Allergique sévère connu ayant fait des accidents graves (sur prescription médicale)

  • Seringue d’Adrénaline prête à l’emploi pour injection sous-cutanée lors d’un choc anaphylactique reconnu
  • Corticoïdes par voie buccale
  • Antihistaminiques

Asthmatique

  • Ne pas oublier ses médicaments en cas de crise ou pour poursuivre le traitement de fond.

Ne pas oublier le carnet de santé de l’enfant

  • Y retranscrire le poids et la taille
  • Vérifier si les vaccins sont à jour et notamment la vaccination antitétanique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *